Carlucet
7 °C , Ensoleillé
Vent: NO de 5 km/h
Humidité: 66%
  • Auj
    -1/9 °C
  • Jeu
    -1/8 °C
  • Ven
    -1/8 °C
  • Sam
    2/10 °C

carlucet-lot-com.net15.eu
Le patrimoine de Carlucet dans le Lot (46).

Le patrimoine de Carlucet

 Eglise paroissiale

Consacrée à sainte Marie Madeleine, elle est, à l’origine, très certainement la chapelle du château. Une porte de communication avec ce dernier est encore visible dans la tribune située au-dessus de l’entrée actuelle.

Construite en grande partie au XIIIème siècle, deux chapelles ont été rajoutées à la fin du XVème siècle : l’une dédiée au Saint Sacrement, l’autre à la Vierge.

Le clocher a été surélevé en 1839. Avant la révolution, il possédait 4 cloches, à cette époque 2 furent enlevées et converties en monnaie, les 2 autres furent cachées. Depuis le surélèvement du monument, 3 cloches rythment le temps et annoncent les cérémonies.

Les vitraux sont attribués à Victor Gesta, peintre-verrier français, fondateur de la manufacture de vitraux à Toulouse qui porte son nom.

Toujours à cette époque, Jean Calmont, député du Lot né au Sol Del Pech, donna le grand tableau du maitre-autel représentant Sainte Magdeleine au pied de la croix.

Lors de travaux d’entretien en janvier 1984, on découvrit fortuitement des fresques sous une couche de chaux et de badigeon (la couche de chaux pourrait remonter à une épidémie de peste). Elles furent mises à jour en 1987.

Ces fresques, peintes à deux époques, sont datées du XIVème et XVème siècle.

Au-dessus de l’arc de la chapelle nord, on peut voir une Annonciation sous une imposante mise au tombeau. La richesse des vêtements de Joseph d’Arimathie et de Nicodème, ainsi que leurs proportions permettent un rapprochement avec la fresque de la mise au tombeau de Moissac (82).

De nombreuses autres scènes ont été identifiées : le jugement dernier, la Crucifixion, la Nativité, la Pietà, Sainte Véronique exposant son voile, la scène de martyre de Sainte Apolline d’Alexandrie, le ravissement de Sainte Marie Madeleine et Saint Jacques le Majeur, le martyr de Gervais accompagné de son frère jumeau qui sera décapité, ainsi que Saint Martin à cheval qui partage son manteau avec un pauvre.

Des documents attestent que l’enceinte de l’église servait aussi de lieu de sépulture aux anciens notables de la paroisse.

Le cimetière actuel semble dater des années 1450. Auparavant, il était situé au lieu-dit « le cimetière vieux », dans le vallon au-dessous du bourg. Une croix en pierre identifie l’endroit.

 Église Saint Pierre de Hauteserre

Selon l’histoire populaire transmise entre les générations, cette église a aujourd’hui totalement disparue. Elle était jadis l’église paroissiale de Carlucet. C’est en son lieu que se déroulait les fêtes votives.

A l’origine l’église St Pierre semble avoir été un oratoire d’ermite vers le VIème siècle. Depuis la Renaissance de Carlucet (1451) cette église et son cimetière attenant n’ont guère été en usage. Sa voute et son toit ont subsisté jusqu’à la fin du XVIIIème siècle.

Lors de fouilles effectuées en1840 on y voyait les peintures sur les restants de murs les carrelets. Un caveau creusé en rond dans le roc fut trouvé il servit à mettre les os trouvés en fouillant le cimetière. Un oratoire fut construit sur ce caveau dans cette oratoire sur une pierre on pouvait lire cette inscription :     « Mortel, assis ici sur notre froide cendre, médite, prie, tremble au pied de l’éternel ». Aujourd’hui il ne reste plus aucunes traces ni de l’église, ni de l’oratoire. Seule la pierre gravée scellée dans le mur d’une grange à la Cazelle et une statuette retrouvée dans une maison de St Pierre et conservée par les propriétaires témoigne de cette histoire.

Les Calvaires de la commune

Les croix de pierre sont indissociables des paysages Quercinois. On en dressait le long des chemins, sur les places des bourgs et des hameaux comme au milieu des cimetières.

Objets de dévotions, elles pouvaient etre le but de processions, pour les rogations et les principales fetes religieuses.

Elles sont généralement postérieures aux guerres de religion qui ont vu la destruction systématique des calvaires. Monuments religieux elles renseignent aussi sur le réseau des routes, de l’activité et du savoir-faire des maçons-tailleurs du passé

Top