Un petit patrimoine riche et varié

CARLUCET fait partie d’une région d’une richesse écologique et paysagère rare. Ainsi on peut compter :

  • Ø  Un site natura 2000 avec les « vieux chênes de Cantegrel »
  • Ø  Un site inscrit ( le village de Carlucet est situé sur un éperon rocheux dominant une vallée sèche)
  • Ø 2 zones Naturelles d'Intérêt Ecologique Floristique et Faunistique (ZNIEFF) de type 1 dont le bois de Mourade, les vallées de l'Ouysse et de l'Alzou.

(voir  ci-dessous, la carte des zones de protection, du petit patrimoine et des chasses)

 

AVIS AU PUBLIC - Evaluation des incidences NATURA 2000 - DDT DULOT

AVIS_PUBLIC.pdf
Document Adobe Acrobat 11.6 KB

LES CALVAIRES DE LA COMMUNE

La croix classée, de Graule Basse.

 

Un peu d'histoire...

Par la présence des boulets de pierre pendus à leurs bras, les croix de Saint-Projet et de Graule-Basse rappellent la croix d’Oviedo (1). Situées sur un axe Rocamadour-Roncevaux par Saint-Projet, Gourdon et Fumel, elles présentent un grand intérêt. L’ornementation du fût offre au regard, en partant du bas, la pomme, le serpent (le mal) tête en bas, un cœur (l’amour qui triomphe du mal), des tibias et un crâne symbolisant l’homme ancien. Vient ensuite le Christ en croix surmonté d’une couronne de gloire entourant une colombe. Au-dessus le titulus I.N.R.I. Aucune étude n’a, à notre connaissance, été consacrée au problème posé par les boulets de ces remarquables croix qui ont parfois donné lieu à de belles images non commentées. Elles ont été sculptées au XVIIIe siècle par un maçon d’Auzac du nom d’Armand Salesse. Il est évident que ce dernier reprend un modèle ancien et sa riche symbolique. C’est dans ce contexte d’évolution de la croix d’Oviedo qu’il semble possible de trouver, sur les chemins de Saint-Jacques, un modèle pour ces deux croix peu communes, modèle que l’on rencontre aussi sur la Via Tolosana et dans le pueblo de Solosancho à côté d’Avila, en Castille. Ces croix ont pour dénominateur commun, outre leur ressemblance, d’être situées sur le chemin de Saint-Jacques.

 

(1) - Portée par Alphonse II le Chaste, roi des Asturies de 791 à 842, la cruz de Oviedo est caractérisée par l’alpha et l’oméga pendus à ses bras. Par l’intermédiaire des Wisigoths, elle remonte à un modèle byzantin et participe aux récits légendaires de la victoire des chrétiens et des Wisigoths sur les musulmans. Elle apparaît dans les Asturies dès le IXe siècle et marque le départ d’un art original auquel on doit de remarquables miniatures. Élément décoratif dans les premières pages de nombreux manuscrits jusqu’au XIIe siècle, elle disparaît alors pour réapparaître du XVIe au XVIIIe siècles.

À partir du XVIe siècle l’alpha et l’oméga sont remplacés, dans un contexte popularisant, par deux anges. La croix d’Oviedo se transforme alors en croix des anges.

 

 

 

 

 

La croix de Terre de Prat, est une copie du XVe siècle, elle est haute de six mètres, ce qui est très important, permettant ainsi d'être un repère pour les pèlerins.

La croix de la place du village est datée de 1826, elle est en fonte de fer et porte à son sommet un coq représentant le reniement de pierre.

 

 

 

La croix de Vidaillet, dite croix de SALVAN. L'entablement est plus large que le socle posé sur deux montants de pierre taillée. Au sol, trois dalles font penser à une tombe, la longueur de ces pierres correspond aux dimensions d'un caveau. La croix est haute d'environ deux mètres.

Croix de fonte du XIXe siècle avec la particularité suivante : Le Christ n'est pas crucifié, il est vêtu d'une robe, au pied de la croix, Marie et Jean.

 

 

La croix du Pech de Laguillade, en pierre taillée est composée de trois parties. Le socle est taillé, certainement refait au début du siècle dernier. L'agenouilloir en pierre est d'origine.

 

 

 

La croix du Laquet, faite de deux rails de fer, le socle est ancien ainsi que l'agenouilloir. 

La croix de Layroux dite "croix du voleur". Un homme fut pendu à cet emplacement, elle date probablement de la fin du XIXe siècle. 

 

 

 

La croix du Barry a un socle d'époque, elle est soutenue par deux plateformes, le tout en pierre taillée. Sous cette croix, un caveau qui abrite peut-être une sépulture.  

 

 

La croix du cimetière vieux, cassée accidentellement a été remplacée récemment par une croix en pierre. Elle est située à l'emplacement de l'ancien cimetière de Carlucet, abandonné car une épidémie de peste l'avait rendu dangereux pour l'ensevelissement des corps.

 

 

La croix des places, dite de Brâmefort, est datée de 1882, elle est en fonte. Aucun Christ n'est en croix et trois personnages se trouvent au pied de celle-ci. Quatre marches l'entourent, deux servent d'agenouilloir.

 

 

 

La croix du haut des vignes est en pierre, certainement du XVIIIe siècle, son socle est composé de quatre pierres assemblées, taillées à angles vifs, ne formant qu'une seule marche. L'ensemble est posé sur sept grosses pierres elle-mêmes encastrées dans un mur de soutènement.

 

 

 

 

 

 

 

La croix du Monument aux Morts

 

 

 

La Crosette, croix de pierre dite de Lémozi est sans style particulier, mais présente l' intérêt d'être située à la croisée d'un chemin ancien, plus ulilisé mais qui reste visible.

 

 

 

Croix de la Barre où certains pélerins empreintant le GR 46, vers St Jacques de Compostelle, y déposent de petites pierres.

Bienvenue à CARLUCET : Ne passez pas à côté des dernières informations : - Agenda du mois d'octobre : - Samedi 7 octobre : Séance de cinéma : "Marie-Francine" (voir Carlucet animation - cinéma)-- - Dimanche 15 à 14 h : Atelier vannerie - Samedi 28 à 19 h 30 : Repas caritatif ( voir "Que faire")- - -Mardi 31 à 16 h : Halloween - - - - - -

ALERTES METEO

Cliquez ici pour toutes informations relatives aux alertes météo